Angoisses, stress, burn-out, harcèlement moral, harcèlement sexuel, souffrance, mal-être au travail, violences, … représentent autant de concepts d’une gamme terminologique qui pourrait être résumée par le terme général de « Risques Psycho-Sociaux ».

Nous parlons ici de situations professionnelles présentant des risques pour la santé mentale, physique et sociale des collaborateurs, risques engendrés par les conditions d’emploi, les facteurs organisationnels ou relationnels spécifiques à l’entreprise et susceptibles d’interagir avec le fonctionnement mental.

Au-delà des questions de définition, les enjeux pour les dirigeants, managers et salariés – qu’ils soient humains, légaux, sociaux, économiques – sont tels, qu’il est aujourd’hui indispensable de prendre en compte et adresser les problématiques psychologiques liés à l’environnement de travail entendu au sens large dans tout projet de changement organisationnel.

Dans cette perspective, je propose un certain nombre d’actions, de contenu, intensité et objectif variés, afin de prendre en compte les problématiques spécifiques de votre organisation.

A titre d’exemples, j’anime des ateliers collectifs de relaxation guidée au sein des entreprises – en m’appuyant sur la sophrologie – dans une démarche préventive de traitement des risques, de gestion du stress, de préparation d’évènements et de changements particuliers tout en offrant un outil complémentaire aux autres actions qui peuvent être menées.

Parmi celles-ci, nous pouvons travailler sur :

  • Une démarche d’observation et d’audit par la réalisation d’un questionnaire, la tenue d’entretiens individuels et de groupes de travail afin d’analyser la situation de l’entreprise ou d’un service.
  • Des actions de pédagogie et de formation sur les enjeux des risques, le cadre juridique, la reconnaissance des situations,  auprès des managers, des salariés et des partenaires sociaux.
  • La mise en place de groupes d’échanges interdisciplinaires afin de partager les difficultés liées au travail et autres ‘bonnes pratiques’.
  • La tenue de procédure de médiation, dans les hypothèses de conflit interpersonnel.
  • La tenue de « permanence de soutien », afin de prendre en charge les salariés potentiellement déstabilisés.

En fonction des objectifs définis, un plan de projet est mis en place avec vous et en interaction avec les autres acteurs de l’entreprise (Comité de Direction, Partenaires Sociaux, …).

Pour en savoir plus ou obtenir un devis :